Le frugalisme est souvent présenté comme le mode de vie de ceux qui veulent prendre leur retraite avant 40 ans.

En réalité, il y a beaucoup de nuances dans le frugalisme. Le frugaliste envisage sa vie différemment, il choisit de consommer moins pour vivre avec l’Essentiel qui le rend plus heureux. Il cherche ensuite à atteindre l’indépendance financière en générant des revenus passifs grâce à l’investissement en bourse, l’immobilier ou la création de business “autogéré”.

On est très loin des idées des années 90 où l’épanouissement et le bonheur étaient synonymes d’un archétype de réussite sociale, d’hyper consommation de produits (voitures de sports, montres…) et du culte de la performance.

La philosophie derrière le mode de vie frugaliste est que le consumérisme ne vous rendra pas heureux. Une fois identifié ce qui est important pour vous, il est possible de vous y consacrer en exclusivité si vous n’avez plus besoin d’argent. On vous en dit plus dans la suite de l’article !

Être frugaliste, c’est avoir une vie non épanouissante ?

Aujourd’hui, notre culture est encore dominée par le consumérisme et la rat race. Il s’agit d’une course en avant qui nous pousse à gagner plus pour consommer plus et même très souvent à consommer à crédit. Collectivement, on achète à crédit plus que ce que la terre peut nous offrir annuellement. Notre objectif de croissance alimenté par la consommation n’est pas en phase avec les ressources finies de la terre.

Contrairement à une nuit trop courte ou l’on réalise dès le lendemain les conséquences de notre action, on ne prendra conscience qu’après des années de l’impact de notre consommation.

Cette culture nous a apporté beaucoup de choses mais elle fait du mal à de plus en plus de personnes. Aujourd’hui, avec la connaissance que l’on a, on ne peut plus accepter de promouvoir cette culture.

Pour moi, le frugalisme est la façon la plus raisonnée de considérer sa vie et de consommer en adéquation avec le monde.

Cependant, le marketing et la publicité ne cessent de nous vendre une vie fantasmée et ils arrivent à nous convaincre qu’elle existe. On se retrouve bien seul face à des systèmes pensés pour exploiter chacun de nos biais cognitifs et nous pousser à la consommation. On reste des hommes, et le gras d’un pétale de chips réveillera toujours notre besoin primaire de nourriture grasse.

On devient tellement habitué à ces messages, que le mode de vie frugaliste nous semble terne et sans intérêt.

Cependant, je suis convaincu que c’est le contraire. On est à la place de l’enfant qui est tellement habitué à des goûts sucrés et chimiques, qu’il n’est plus capable d’apprécier une fraise ou une framboise. La consommation, c’est une drogue, lorsque vous y prenez goût, il est de plus en plus dur de vous sevrer.

Le frugalisme – Seulement la retraite à 40 ans?

Le frugalisme est une grande famille avec des modes de vie différents:

  • Les FIRE : Early Retirement, Retraite précoce avec un niveau correspondant à la moyenne
  • Le Fat Fire : Un niveau de vie supérieur à la moyenne
  • Le Lean Fire : Un niveau de vie inférieur à la moyenne
  • Le barista FIRE : Garder une job à temps partiel

Les FIRE : Avoir un niveau de vie dans la moyenne

Cela concerne ceux qui décident d’arrêter de travailler à 20, 30 ou 40 ans. C’est un des extrêmes du Frugalisme. Cela demande généralement de faire d’importants changements dans sa vie pour atteindre cette objectif.

Réaliser son FIRE, c’est atteindre un niveau de vie moyen lorsqu’on est indépendant financièrement.

En se basant sur une étude Insee de 2015, le salaire moyen net en France est de 2 223 €. Les FIRE “classiques” cherchent à avoir comme revenu passif 2 223 € après impôts. Cela représente 26 676 € par an.

FIRE – Lean Fire : Limiter son niveau de vie au maximum

Ceux qui représentent le mieux les Lean Fire sont à mon avis des couples trentenaires qui habitent dans des Tiny Houses (de 15 à 50K€), qui subviennent à leurs besoins en grande autonomie et arrivent à vivre avec un budget de moins de 800 € par mois.

Les Lean FIRE se fixent un objectif de revenus restreint entre 500 à 1 500 € par mois après avoir acheté leur logement.

FIRE – Fat Fire : Conserver un niveau de vie important

A l’opposé, on retrouve les Fat Fire, qui concernent ceux qui désirent garder un certain niveau de vie tout en étant indépendant financièrement. Je suis qualifié de Fat Fire car je souhaite être indépendant financièrement et continuer à habiter à Paris ou le coût de la vie est élevé.

Si l’on se base sur les données de l’INSEE de 2015 et qu’on définit le niveau de vie supérieur à la moyenne comme celui d’un cadre. Les Fat Fire ont un objectif proche de 4 030 € net par mois après impôts. Cela représente 48 360 € par an.

Barista FIRE : Garder une job à temps partiel

Si l’on est célibataire, on pratique un Barista FIRE lorsque que l’on prend partiellement sa retraite tout en gardant un job à temps partiel. Si l’on est en couple, c’est lorsque l’une des deux personnes conserve un travail.

Généralement, lorsqu’il y a une différence d’âge et de revenu les couples se retrouvent souvent pendant un moment en Barista FIRE.

Les origines du Frugalisme

La première théorisation du frugalisme remonte à 1992 dans l’ouvrage ‘Your Money or Your Life’ de Vicki Robin et Joe Dominguez. Il y a une vingtaine d’années, ce livre est véritablement précurseur sur les thématiques de sortie de la “rat race”.

En 2010, Jacob Lund Fisker démocratise l’acronyme FIRE dans son ouvrage “Early retirement Extreme”. Il y détaille un frugalisme puriste et extrême qui permet d’atteindre l’indépendance financière en quelques années. C’est à partir de ce moment, qu’on découvre une modélisation “mathématique” du frugalisme.

L’acteur qui a fait connaître au grand public le Frugalisme, c’est Peter Jonathan Adeney avec son blog Mr. Money Mustache. D’ailleurs, en 2011, mon premier contact avec le mouvement FIRE a été grâce au blog Mr Money Mustache.

Aujourd’hui, qui représente le Frugalisme ?

Pour moi, les contenus les plus avancés sur le sujet sont aux États-Unis principalement dans des blogs et des podcasts. Voici une liste :

  • Mr Money Mustache : Le blog de Peter Jonathan Adeney qui a vulgarisé et répandu le mouvement FIRE dans le monde.
  • ChooseFI : ChooseFI c’est une communauté, un blog et un podcast qui accompagne sur le chemin de l’indépendance financière. J’apprécie le format et le regard de Jonathan Mendonsa et Brad Barrett.
  • Financialsamurai : Il s’agit du blog de Sam Dogen. J’apprécie beaucoup la pédagogie et la pertinence des articles.
  • Andrei Jikh : Andrei est un youtuber vraiment transparent sur son approche de l’indépendance financière. Je suis assez impressionné par sa faculté à vulgariser le sujet et à faire un contenu agréable à regarder. Le seul hic, est le manque de profondeur et de modélisation qu’on peut retrouver plus facilement chez Financial Samurai.
  • Madfientist : J’aime beaucoup l’approche de Brandon Ganch celui qui se cache derrière Mad, il propose des modèles Excel simples à utiliser.

Et en Europe, qui représente bien le mouvement?

  • Financial Independence : L’équipe derrière les podcasts fait un très bon travail pour faire ressortir les différences entre les différents pays européens. Je vous invite à retrouver mon intervention sur ce podcast.

Est ce que FIRE est impossible en France ?

En France, nous avons fait le choix de protéger les personnes qui sont dans la difficultés avec un modèle social fort.

Même si aujourd’hui, on critique notre système, il permet en grande majorité d’accompagner les plus faibles. Pour financer notre système sociale, retraite et sécurité sociale, on a décidé de fortement imposer les salaires et le capital.

A titre d’exemple, lorsque vous percevez 2 000 € de salaire sur votre compte, vous et votre employeur avez déjà payé quasiment 2 000 € de cotisation. En plus de cela, vous devez encore payer 140 € d’impôt sur le revenu.

Contrairement à d’autres pays ou vous pouvez avoir accès à 4 000 € et l’investir comme vous le souhaitez, en France vous n’allez avoir que 1 860 €.

En plus de cela, dès que vous allez générer de l’argent avec votre épargne vous allez être taxé au moins à 30 %.

Le système Français est construit pour limiter les extrêmes, protéger ceux qui gagnent peu et ceux qui souhaitent gagner plus. Il est plus compliqué en France d’atteindre l’indépendance financière à cause des impôts qui prennent une grosse part de votre capacité de “réinvestissement”.

La réforme des retraites encouragée par la loi PACTE commence à changer les choses. L’état va encourager de plus en plus les français à se constituer leur propre retraite. On voit la création de nouveaux produits plan épargne retraite (PER) avec des fiscalités avantageuses.

Il y a des opportunités et des solutions, à nous d’agir 🙂

En France, vous pouvez regarder ce que font les acteurs suivants :

En ce qui me concerne, je n’ai pas trouvé de contenu correspondant à mon besoin :

  • Des ressources vulgarisées pour avoir une vision macro
  • Des explications plus poussées avec des cas pratiques pour s’entraîner
  • Des modèles à utiliser pour gagner du temps
  • Une recette qui s’adapte à mes objectifs

C’est pour cela que je lance devenirfrugaliste.com. Je souhaite créer une communauté d’entraide sur ces sujets, faire des rencontres et inventer le monde de demain.